Categorías
Uncategorized

Arte y Filosofía en el siglo XX. Seminario de la Biblioteca ‘Fundación Picasso. Casa Natal’ (Málaga)

Categorías
Uncategorized

Las voces del Ágora

 

La rhétorique du pouvoir

Une exploration de l’art oratoire
délibératif grec

Pascale
Derron (ed.), Michael Edwards (Comp.)

Genève,
Suisse: Librairie Droz, 2018, X+ 414 pp.

ISBN:
9782600007627

 

Le discours public joua un rôle important
dans la vie des Grecs et des Romains tout au long de l’Antiquité. Les
Entretiens 2015 avaient pour objectif l’examen des discours politiques grecs de
l’époque classique (Ve-IVe siècles av. J.-C.) à la fin de
l’Antiquité. Ce volume analyse les facettes d’une activité qui à plus d’un
titre définit le monde grec antique. Les Entretiens ont été préparés par
Michael Edwards, professeur de Classics à l’Université Roehampton (Londres) et
spécialiste des orateurs attiques.

 

P. DUCREY, Préface

M. EDWARDS, Introduction

M. EDWARDS, Greek political oratory and
the canon of ten Attic orators

C. KREMMYDAS, Demosthenes’ Philippics
and the art of characterisation for the Assembly

L. RUBINSTEIN, Envoys and ethos:
team speaking by envoys in classical Greece

A. CHANIOTIS, History as an argument in
Hellenistic oratory: The evidence of Hellenistic decrees

J.-L. FERRARY, Les Grecs devant le Sénat
romain

D. COLOMO, Interstate relations:
The papyrological evidence

L. PERNOT, La rhétorique délibérative de
Dion de Pruse

M. KRAUS, Rhetorik und Macht: Theorie
und Praxis der deliberativen Rede in der dritten Sophistik – Libanios und
Aphthonios

M. S. CELENTANO, Giovanni Crisotomo, Sulle
statue 2
: omelia e/o orazione politica?

– Index

– Table des illustrations

– Illustrations

Categorías
Uncategorized

Aún sobre Goldoni. Cartas de Paris a Venecia

Carlos
Goldoni

Correspondance
1762-1793
Introduction,
traduction, notes, annexes

Evelyne Donnarel (ed.)

Paris: L’Harmattan, 2018, 252 pp.

ISBN: 9782343142975 

Le public français ignore encore que
Goldoni, dramaturge vénitien et réformateur du théâtre italien, a vécu
trente-et-un ans en France, où il est mort en 1793. Sa correspondance publiée
ici nous informe sur cette dernière période de sa vie, sous forme d’un
témoignage spontané qui viennent completer de nombreuses notes historiques. Cet
ouvrage permet de suivre l’actualité théâtrale de cette fin de siècle, en
voyant se dessiner les différences tant culturelles que sociologiques entre
Paris et la Cité des Doges.

 

Evelyne Donnarel, maître en conférences honoraire, est spécialiste
du théâtre vénitien du XVIIIe siècle. Après une thèse sur Goldoni, ses
recherches ont porté sur le théâtre contemporain. Elle a dirigé les revues
Scene aperta et Nouvelles Scènes jusqu’à 2010.

Categorías
Uncategorized

Acotaciones a la tragedia. Teatro europeo de los s. XVI y XVII

La
tragédie et ses marges

Penser le théâtre sérieux en Europe
(XVIe-XVIIe siècles)

Florence d’Artois, Anne Teulade (dir.)

Genève.
Suisse: Librairie Droz, 2017, 464 pp.

ISBN:
9782600058056

 

La renaissance de la tragédie
s’accompagne, aux XVIe et XVIIe siècles en Europe, de l’éclosion de formes
dramatiques qui se situent à ses marges, sans pour autant être marginales. La
tragédie occupe alors une position à la fois centrale et décentrée au sein d’un
ensemble mobile et plus vaste, que l’on peut qualifier de théâtre sérieux. Il
fallait penser cette place et modéliser les relations dynamiques et complexes
entre la tragédie et ces autres formes. Cet ouvrage revisite également les
usages de ce théâtre, interrogeant par exemple la place dévolue au théâtre
didactique, les types d’émotions engagés par les fictions à sujet grave, la
mobilisation éventuelle d’un décryptage allégorique et la possibilité de parler
de «drame» épique. Enfin, il s’intéresse à la manière dont les poètes
accommodent les différentes formes de théâtre sérieux aux enjeux d’un monde
nouveau, prenant acte d’un changement de paradigme culturel: comment un théâtre
érudit ou commercial, dans tous les cas non liturgique, peut-il prendre en charge
les récits religieux, biblique ou hagiographique ? Qu’en est-il de la
représentation de l’histoire nationale, notamment dans les puissantes
monarchies qui sont en train de se constituer, en Espagne, en France et en
Angleterre? Dans quelle mesure le retour au premier plan de formes héritées de
l’Antiquité s’accompagne-t-il de ces préoccupations idéologiques nouvelles?

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. PENSÉES THÉORIQUES ET NON THÉORIQUES

Chapitre premier. La négociation des traités avec les formes modernes

Florence d’Artois

Qu’est-ce qu’une «tragédie éthique»? Ambiguïté de l’èthos dans les poétiques
néo-aristotéliciennes italiennes et espagnoles

Enrica Zanin

La tragédie à fin heureuse ou comment une forme aristotélicienne est rejetée
par les néo-aristotéliciens (Italie, France, Espagne)

Chapitre II. La pensée des discours non savants

François Lecercle

La tragédie est une comédie qui s’ignore: brouillages et partages dans la
polémique théâtrale, en France, dans la première moitié du XVIIe siècle

Lise Michel

Objets et pratiques des commentaires non savants sur la tragédie (France,
1660-1670)

DEUXIÈME PARTIE. TRADUCTIONS ET IMITATIONS: LA RÉÉCRITURE, CREUSET DE
PROPOSITIONS

Chapitre III. Expérimentations savantes

Marie Saint Martin

La tragédie avant la tragédie: Les premières traductions du théâtre grec en
langue vernaculaire

Line Cottegnies

Une pièce romaine pour quoi faire? Antonius de Mary Sidney Herbert (1592) ou le
closet drama en question

Chapitre IV. Revivifier le spectacle tragique, entre douceur et violence

Danielle Boillet

La tragédie à Bologne dans le sillage de Circé: La «Medea essule» (1602) de M.
Zoppio

Zoé Schweitzer

Du dénouement spectaculaire comme critère

TROISIÈME PARTIE. HYBRIDATION ET REDÉPLOIEMENTS. DISSOLUTION OU PENSÉE DES
FRONTIÈRES GÉNÉRIQUES?

Chapitre V. Usage des topoï épiques: transitions et expérimentations

Jean Canavaggio

La Numancia de Cervantès, de comedia à tragedia

Fausta Antonucci

Le siège d’une ville comme sujet dramatique dans les premières années de la
Comedia Nueva et son lien à la tragédie

Tiphaine Karsenti

Les scènes de bataille dans la tragédie française au tournant des XVIe et XVIIe
siècles

Chapitre VI. La rénovation de la tragédie par l’absorption des genres mixtes

Fabien Cavaillé

La tragédie aux champs: emprunts pastoraux et pensée des frontières génériques
dans les tragédies d’amour françaises (1600-1635)

Alban Déléris

Quand la tragédie dégénère: l’«effet monstre» dans les théâtres français et
anglais au tournant des XVIe et XVIIe siècles

Bénédicte Louvat-Molozay

Deux moments de refondation du genre tragique en France : la tragédie des
années 1630 et la tragédie en musique des années 1670

Françoise Decroisette

Retour à l’horreur tragique dans les tragedie per musicade Girolamo Frigimelica
Roberti (1653-1732)

Chapitre VII. L’intégration des effets comiques: distanciation, parodie ou
réactivation de l’efficacité tragique?

Juan Carlos Garrot Zambrana

Los malcasados de Valencia ou la tragédie et la farce déjouées

Stéphane Miglierina

Les tragédies d’un comico: théâtre sérieux et comédie du pouvoir chez Niccolò
Biancolelli

Marcella Trambaioli

Farce à la manière d’une tragédie : nouvelles réflexions sur la fête théâtrale
courtisane dans l’Espagne des XVIe et XVIIe siècles par rapport au théâtre
tragique

QUATRIÈME PARTIE. LE THÉÂTRE SÉRIEUX À L’ÉPREUVE DE SES DEHORS: CONFRONTATIONS
À LA CULTURE DE LA PREMIÈRE MODERNITÉ

Chapitre VIII. La porosité aux discours non dramatiques (discours, philosophie,
histoire et morale)

Enrica Zanin

«Il dialogo all’altezza della tragedia»: proximité entre dialogue et tragédie
(Italie, France 1550-1630)

Guillaume Navaud

Le chaud et le froid. Tragédie, histoire et philosophie dans l’Angleterre de la
Renaissance

Christine Sukic

«Stages too / Have a respect due to them»: The Revengeof Bussy D’Ambois (1613),
une tragédie à la marge

Chapitre IX. L’accommodation du théâtre sérieux à la culture post-tridentine

Bruna Filippi

La tragédie chrétienne jésuite en Italie entre édification spirituelle et
morale (XVIIe siècle)

Cécile Berger

Les choix esthétiques de Giovan Battista Andreini dans L’Adamo(1613), sacra
rappresentazione à l’image d’une conception divine du monde

Isabel Ibáñez

De l’incompatibilité entre hagiographie et tragédie :La Ninfa del Cielo de Tirso
de Molina

Yves Germain

La part du Démon, une possible inflexion tragique au sein de l’auto sacramental
caldéronien ?

Barbara Selmeci Castioni

Heurs et leurres de la tragi-comédie chrétienne. Les deux Josaphat de Magnon et
D.L.T

Chapitre X. Livrer un regard sur le monde contemporain

Anne Wagniart

La tragédie protestante allemande des XVIe-XVIIe siècles

Anne Teulade

Une tragédie d’actualité est-elle possible? Parler aux émotions et aux
croyances des spectateurs

Bibliographie

Index

Les auteurs

Categorías
Uncategorized

Retóricas literarias del reformismo jurídico isabelino y jacobino

 

Virginia Lee Strain

Legal Reform
in English Renaissance Literature

Edinburgh: Edinburgh University Press, 2018, 240 pp.

ISBN: 9781474416290

This book
investigates rhetorical and representational practices that were used to
monitor English law at the turn of the seventeenth century. The
late-Elizabethan and early-Jacobean surge in the policies and enforcement of
the reformation of manners has been well-documented. What has gone unnoticed,
however, is the degree to which the law itself was the focus of reform for
legislators, the judiciary, preachers, and writers alike. While the majority of
law and literature studies characterize the law as a force of coercion and
subjugation, this book instead treats in greater depth the law’s own
vulnerability, both to corruption and to correction. In readings of Spenser’s Faerie Queene, the Gesta Grayorum, Donne’s Satyre
V
, and Shakespeare’s Measure for
Measure
and The Winter’s Tale,
Strain argues that the terms and techniques of legal reform provided modes of
analysis through which legal authorities and literary writers alike imagined
and evaluated form and character.

 

Introduction;

1.
‘Perpetuall Reformation’ in Book V of The Faerie Queene;

Part I:
Perfection;

2. Snaring
Statutes and the General Pardon in the Gesta Grayorum;

3. Legal
Excess in John Donne’s ‘Satyre V’;

Part II:
Execution;

4. The
Assize Circuitry of Measure for Measure;

5. The
Winter’s Tale and the Oracle of the Law;

Bibliography.

 

Virginia Lee Strainis Assistant Professor of English at Loyola University Chicago. She has
held fellowships at The Huntington Library, Vanderbilt University, and
Washington University in St. Louis. Her articles have appeared in ELH and
Literature Compass, and in several essay volumes, including The Oxford
Handbook of English Law and Literature, 1500-1700
(OUP, 2017), Shakespeare
and Judgment
(EUP, 2016), and Taking Exception to the Law (UTP,
2015). Her dissertation won the J. Leeds Barroll Dissertation Prize from the
Shakespeare Association of America (2011).

Categorías
Uncategorized

Las colecciones jurisprudenciales como género literario

 

Géraldine Cazals

L’arrestographie
flamande – Jurisprudence et littérature juridique à la fin de l’Ancien Régime
(1668-1789)

Genève: Librairie Droz, 2018, 344 pp.

ISBN 9782600058230

 

Après avoir
fait les beaux jours de l’imprimerie sous l’Ancien Régime, l’arrestographie –
ou littérature juridique consacrée aux arrêts des cours souveraines – fait
aujourd’hui l’objet d’un important renouvellement historiographique. Pour
mesurer l’ampleur précise qui fut autrefois la sienne, un travail d’inventaire
et d’analyse des œuvres relevant du genre doit encore être mené. C’est à un tel
travail que s’est attelée la présente recherche, à l’échelle de la cour
souveraine érigée en 1668 par Louis XIV dans les territoires conquis sur les
Pays-Bas espagnols lors de la guerre de Dévolution. A partir de cette étude de
cas, cet ouvrage éclaire nos connaissances sur cette tradition structurante de
la culture et de la littérature juridique qu’est l’arrestographie. Donnant à
voir la diversité des œuvres produites en Flandre, tant relativement à leur
nature – imprimés ou manuscrits, travaux de magistrats ou bien d’avocats – que
concernant les perspectives intellectuelles qui les guident – ouvrages savants
ou simples recollections d’arrêts, destinés à des usages privés ou conçus pour
être publiés –, le livre de Géraldine Cazals ne pourra que nourrir les
réflexions actuelles portant sur l’écriture du droit et sur l’évolution de la
pensée juridique.

Préface

Avant-propos de
l’auteur

Introduction

Première partie

L’âge d’or de
l’arrestographie flamande (1668-1716)

Chapitre premier. Le temps des premiers recueils d’arrêts manuscrits

Les premiers
recueils du conseil souverain (1668-1686)

Les Résolutions
du président Jean-Baptiste de Blye

Les travaux des
conseillers Guislain de Mullet et Jean Heindericx

Les premiers
recueils du parlement de Flandre (après 1686)

Le recueil de
Ladislas de Baralle

Le recueil de
Séraphin de Flines

Le recueil
d’Antoine-Augustin Dubois d’Hermaville

Chapitre II. Le temps des premiers recueils d’arrêts imprimés

Les Arrests
notables de Mathieu Pinault (1702, 1715) et le maintien de la production
arrestographique flamande

Les Arrests
notables de Mathieu Pinault

Les travaux de
François Le Couvreur, Maximilien Hattu de Véhu, Adrien-Nicolas de Burges, Tordeau
de Crupilly et Odemaer

Le couronnement
d’un demi-siècle d’arrestographie flamande, les Arrêts de Jacques Pollet (1716)

Les Arrêts de
Jacques Pollet

Conclusion de
la première partie

Seconde partie

Le second
souffle de l’arrestographie flamande (1716-1789)

Chapitre III. Les recueils d’arrêts, un genre secondaire

Les recueils
Malotau (jusque vers les années 1720)

Le Recueil
d’Henri-Philippe Malotau de Millevoye

Les Arrests de
Ferdinand-Ignace Malotau de Villerode

La « dernière expression
de l’arrestographie flamande » (1729)

L’oeuvre de
Georges de Ghewiet

Chapitre IV. Les recueils d’arrêts, une fortune persistante

Les recueils
d’arrêts flamands dans les bibliothèques locales

Les recueils
collectifs des années 1770

Le Recueil d’arrêts
du parlement de Flandres édité par Henry

La
Jurisprudence de Flandres imprimée par Lehoucq

Conclusion de
la seconde partie

Conclusion
générale

Bibliographie

Sources

Arrestographes
flamands

Autres sources

Etudes

Index

Abréviations

Table des
illustrations

Géraldine
Cazals
.
Professeur d’Histoire du droit Institut
universitaire de France Université de Rouen
. Normandie (France)

 

XXX-XXX

 

«L’arrestographie,
terme par lequel on désigne habituellement l’ensemble des recueils d’arrêts et
dictionnaires de jurisprudence d’Ancien Régime, constitue pour l’historien du
droit une source essentielle pour la connaissance de l’ancien droit comme pour
l’étude de la procédure civile et criminelle»

Véase Serge Dauchy, “L’arrestographie,
un genre littéraire?”, Revue d’histoire
des facultés de droit et de la culture juridique, du monde des juristes et du
livre juridique
31 (2011), pp. 41-53.

 

J.C.G.

Categorías
Uncategorized

Oliver Wendell Holmes, Jr., o la lógica del disenso

Frederic R. Kellogg

Oliver Wendell
Holmes Jr. and Legal Logic

Chicago: The University of Chicago Press, 2018, 224 pp.

ISBN: 9780226523903

With Oliver Wendell Holmes, Jr. and
Legal Log
ic, Frederic R. Kellogg examines the early diaries, reading, and
writings of Justice Oliver Wendell Holmes, Jr. (1841–1935) to assess his
contribution to both legal logic and general logical theory. Through
discussions with his mentor Chauncey Wright and others, Holmes derived his
theory from Francis Bacon’s empiricism, influenced by recent English debates
over logic and scientific method, and Holmes’s critical response to John Stuart
Mill’s 1843 A System of Logic.

Conventional legal logic tends to focus on the role of judges in deciding
cases. Holmes recognized input from outside the law—the importance of the
social dimension of legal and logical induction: how opposing views of “many
minds” may converge. Drawing on analogies from the natural sciences, Holmes
came to understand law as an extended process of inquiry into recurring
problems.

Rather than vagueness or contradiction in the
meaning or application of rules, Holmes focused on the relation of novel or
unanticipated facts to an underlying and emergent social problem. Where the
meaning and extension of legal terms are disputed by opposing views and
practices, it is not strictly a legal uncertainty, and it is a mistake to
expect that judges alone can immediately resolve the larger issue.

 

Introduction: The Law Lectures

1 Prologue

2 Logic

3 Science

4 Induction

5 Realism

6 Dispute and Adjustment

7 Principles

8 Positivism

9 Logical Theory

10 Validation

Bibliography

Index

Categorías
Uncategorized

Guernica à Paris

Categorías
Uncategorized

Más sobre Carlo Goldoni (1707-1793). Teatro europeo del s. XVIII

 

Andrea Fabiano

La Comédie-Italienne de Paris et
Carlo Goldoni. De la 
commedia dell’arte a
l’opéra-comique, une dramaturgie de l’hybridation au XVIIIe siècle

Paris: Presses de l’université
Paris-Sorbonne (Coll. «Theatrum Mundi»), 2018, 256 pp.

ISBN: 9791023105971.

 

En 1762, Carlo Goldoni quitte à jamais Venise pour
Paris où la Comédie-Italienne met à sa disposition ses acteurs, son théâtre
et son public. Sur cette «scène bâtarde», déconsidérée par les uns,
investie par les ambitions créatives des autres, Goldoni réalise une
hybridation nouvelle du savoir-faire dramaturgique français et de la tradition
théâtrale italienne, sur fond constant de bilinguisme et d’équilibre –ans
cesse remis en cause– entre voix et musique, entre parole et corps.

Comment légitimer l’art italien dans la capitale
européenne du théâtre? Comment réunir les masques séculaires et l’esprit des
Lumières? Comment renouveler la commedia dell’arte, intégrer dans
le même espace et le même temps « réalisme » et féérie ?
Quelle relation artistique s’établit entre la dramaturgie comique italienne et
celle, française, de l’opéra-comique moderne? Quelle réception réserveront
les spectateurs parisiens au plus grand dramaturge italien du siècle?

Andrea Fabiano, à partir de l’analyse de canevas
manuscrits, de sommaires de comédies, de documents d’archives et de comptes
rendus parus dans les périodiques parisiens, donne une première lecture
globale de la diversité théâtrale présentée par la Comédie-Italienne de
Paris dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Une telle étude permet
d’appréhender dans sa complexité le long parcours d’auteur ainsi que le
processus d’expérimentation et de métissage que mène Carlo Goldoni, qui
propose in fine une théâtralisation de son propre théâtre,
une histoire de son cheminement unique et transfrontalier de dramaturge,
d’explorateur des âmes et des fantasmes.

 

Andrea Fabiano, spécialiste du
théâtre et de l’opéra italiens des XVIIe, XVIIIe et XIXe
siècles, des transferts dramaturgiques et de l’historiographie théâtrale,
auteur d’une étude consacrée à l’Histoire de l’opéra italien en France
(1752-1815). Héros et héroïnes d’un roman théâtral
(CNRS éditions, 2006),
Andrea Fabiano a également procuré l’édition critique des trois pièces
destinées à la Comédie-Italienne et de tous les canevas goldoniens, parue chez
Marsilio (Venise, 1999-2017). Il a assuré la direction du double numéro spécial
de la Revue des études italiennes consacré à «Carlo Goldoni et la
France. Un dialogue dramaturgique de la modernité » (2007).

 

XXX-XXX

Hay que
interesarse, desde la perspectiva Derecho y Literatura, por el teatro del s.
XVIII. Interesarse porCarlo
Goldoni. No es la primera vez que lo señalo.

J.C.G.

Categorías
Uncategorized

Derecho y Violencia. Sobre ‘Necroderecho’

 

 

 José Ramón Narváez

Necroderecho

Ciudad de México: Editorial Libitum, 2017, 115 pp.

ISBN: 97860779769413

El Necroderecho es una idea que puede servir de clave de lectura de una realidad social donde lo jurídico juega un papel determinante entre vivir y morir. La producción, el ejercicio y la ejecución del derecho no podrán ser más vistas, en conjunto, como una actividad meramente ingenieril, sino con pleno impacto en la vida y muerte de los destinatarios de cada sistema jurídico. El libro presenta una propuesta teórico-crítica a partir de la premisa muerte. Porque el derecho también puede servir para legitimar acciones que terminen con la vida de otros. ¿Qué remedios tenemos para evitarlo? La primera parte de la respuesta que puede darse a esta interrogante consiste en hacer explícita esa potencial función del ordenamiento; acto seguido, que cada operador del sistema se haga responsable de sus propios actos, un cambio de actitud que supone una transformación profunda de la cultura jurídica hasta ahora chovinista e irresponsable socialmente hablando. Estamos en una coyuntura generacional en que la violencia y el miedo forman parte de la construcción de nuestras sociedades. Sin embargo, está en nuestras manos cambiar el derecho y hacer de él una herramienta que nos permita vivir como seres humanos.

XXX-XXX

Agradezco al Dr. Narváez -Prof. de Filosofía del Derecho en el Posgrado de la UNAM- su gentileza en el obsequio que de su libro me hizo durante visita del pasado 12 de marzo.

J.C.G.